photo Alpheratz - Crédit photo © Palmyre Roigt 2018

Photo issue du site officiel d’Alpheratz – Crédit photo © Palmyre Roigt 2018

Lors de la Bi’Causerie du 13 avril, 2020 Bi’Cause a reçu Alpheratz. Voici un retour sur sa biographie, bibliographie, mais aussi la poursuite à manière de son travail en utilisant wikidata. C’est donc un double article.

Alpheratz est universitaire et autaire, et travaille principalement sur le neutre dans la grammaire française. Al a écrit deux ouvrages : un roman Requiem et une étude grammaire du français inclusif.

Biographie selon wikidata via l’outil reasonator

Améliorations à faire :

  • Comme expliqué plus bas, j’ai créé le lexème Al. C’est lui que vous auriez du lire dans pronom d’usage. Il aurait dû être présent aussi dans pseudonyme, nommé en référence à. En espérant pouvoir corriger cela.
  • L’outil reasonator que j’utilise essaie de faire au mieux les accords de genre, en fonction de ce qui est rempli dans la propriété sexe ou genre (P21) de la personne. Al utilise alors forme la masculine du libellé (P3321) et forme féminine du libellé (P2521). Il n’existe pas de forme neutre du libellé…

Les livres selon wikidata via l’outil reasonator

Tentatives de création linguistique

Alpheratz, dans son ouvrage, met en place le système al dont des personnes commencent à l’expérimenter.
Aux limites de mes compétences linguistiques j’ai créé l’élément wikidata pour représenter ce système de flexion. En espérant que ce soit correct.

Que peut nous apprend wikidata sur le domaine de travail d’Alpheratz ?

La biographie d’Alpheratz, c’est bien. Mais essayons d’aller plus loin.

Un nouval lexème.

Alpheratz utilise souvent le pronom personnel al pour être désignæ. On peut trouver plusieurs articles sur internet avec cette écriture.
Pour remplir la propriété pronom d’usage (P6553) j’ai dû créer mon premier lexème sur wikidata : al (L296505). En espérant l’avoir fait au mieux.

Un pronom c’est politique

Le langage est politique. Se nommer est politique. La plupart des personnes, et moi-même n’y pensons pas forcément toujours.
Ce n’est que depuis quelques années, et une habitude dans mon cercle militant lorsque quelqu’an se présente, al précise comment être genræ et le-s prénom-s à utiliser.


Voyons dans wikidata combien de personnes ont la propriété pronom d’usage rempli. Partant du principe que c’est un usage marginal, je ne m’attends pas au 20/04/2020 en avoir beaucoup.

La requête donne une liste de 608 personnes à consulter ici https://w.wiki/NZE. Vu le nombre de personnes sur wikidata, inutile de dire que cela concerne quasiment personne.

Voyons la répartition des usages avec une requête ou pour chaque item de wikidata on cherche son pronom d’usage. On groupe les personnes en fonction du pronom pour compter combien utilise chacun d’entre eux. On précise la langue de chaque pronom.

Analyse

  • Au 20/04/2020, il y a une nette sur-représentation de personnes avec un pronom anglais 554 sur 608 et seulement 10 en français.
  • On compte 173 personnes avec un pronom neutre.
  • Je ne maîtrise pas l’espéranto, mais il y a 30 personnes concernées pour 6 pronoms, avec une étrange symétrie. Je ne peux pas en tirer quoi que ce soit.

Quelques ressources

Petite requête élémentaire sur wikidata qui recense tous les éléments dont le sujet ou thème principal (P921) est langage non sexiste (Q1404524). On affiche sa nature et autaire.

Au 21/4/2020 il n’y en a que deux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.